Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
AFAENAC Association des Familles Adoptives d'Enfants Nés Au Chili

SANTIAGO/PORTRAIT – Ana-Luisa, de Puerto Natales à Santiago, via Paris (www.lepetitjournal.com)

Blog de l'AFAENAC

Ana Luisa Pérez Scotti, une chilienne du sud, travaille chez l’Oréal depuis 3 ans. Portrait d’une jeune femme de 30 ans qui a étudié en France sous le soleil montpelliérain et qui a vécu à Paris


Énergique et souriante, Ana Luisa est né à Puerto Natales. Elle a étudié à l’Universidad Austral de Valdivia où elle a eu l’opportunité de réaliser un échange universitaire international. Avec son petit accent chantant et dans un français coloré,  « Il y a beaucoup de temps que je n’utilise pas le français », précise-t-elle. Elle nous explique son choix : « Les Etats-Unis ne me tentaient pas trop, au Mexique et en Espagne je n’allais pas apprendre une nouvelle langue, alors la France, pourquoi pas ! ». À 25 ans, elle est donc partie faire un MBA à l’École Supérieure de Commerce de Montpellier : « Je n’avais pris que 3 mois de cours de français avant de partir et les débuts furent un peu difficiles.  J’ai passé 7 mois à Montpellier où j'ai connu beaucoup de gens de cultures très différentes et "j'ai fait des amies" que je "maintiens" jusque-là ». Une petite critique quand même, Ana-Luisa a trouvé les élèves moins studieux qu’au Chili, surtout avec les QCM pour les partiels. Après avoir étudié diverses branches de l’administration, elle s’est décidée pour une spécialisation en « credit management » et est allée à Paris réaliser son stage de fin d’études,  chez IFN Finance, une entreprise d'affacturage à Levallois Perret, pendant 7 mois: « Pour moi, l'expérience est tout a fait recommandable, jusque-là, la meilleure expérience de ma vie où j'ai pu mieux me connaître, être seule dans un autre pays, avec les barrières culturelles, la langue, etc. Ce n’est pas évident, de comprendre au début la retenue des Français, mais ensuite, on apprécie leur franchise et à la fin ça donne une sensation de satisfaction superbe !! ». Rentrée au Chili, Ana se fait embaucher par L'Oréal Chili et nous confie que même si la structure de l’entreprise est bien française, l’ambiance est tout à fait chilienne : « Je me rappelle qu’en France, en dehors de la pause déjeuner, les gens ne passent pas du tout de temps à bavarder, ni n’écoutent de musique au bureau, ils travaillent toute la journée sans s’arrêter sur leur ordinateur même quand il n’y a rien à faire ! ».


Paris romantique
Sur la France en général, la jeune patagonienne a trouvé que : « c'est un pays plein de vie, plein de choses à faire, avec un mélange de cultures et couleurs. J'ai beaucoup aimé Paris avec son histoire, son style de vie, avec le typique chocolat chaud en hiver, les crêperies, les pubs latins, se balader sur Les Champs-Élysées, la Tour Eiffel avec sa lumière dans la nuit, Montparnasse, les bateaux mouches qui passent chaque seconde sur la Seine, les amoureux à côté de la rivière.... Cest une expérience unique. Je voudrais retourner un jour en France pour revivre des moments vécus là-bas et pour me retrouver avec des amis qui y sont encore...».

Héloïse Grasset (www.lepetitjournal.com Santiago) Mardi 14 juillet 2009.

Commentaires