Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
AFAENAC Association des Familles Adoptives d'Enfants Nés Au Chili

Après le séisme au Chili : Le dernier bilan fait état de 795 morts (Reuters)

Blog de l'AFAENAC

Le gouvernement chilien a dépêché hélicoptères et bateaux pour accélérer la livraison d'aide aux rescapés du séisme qui a frappé le pays samedi et dont le dernier bilan fait état de 795 morts.


Les Chiliens, confrontés à une pénurie de nourriture et d'eau, se sont agglutinés autour de soldats héliportés à Constitucion, ville du littoral durement touchée par trois vagues géantes successives après le séisme de magnitude 8.8 de samedi.

Les autorités chiliennes ont par ailleurs prorogé le couvre-feu à Concepcion et déployé 4.000 soldats de plus dans la deuxième ville du pays pour mettre fin aux pillages et aux actes de délinquance consécutifs à la catastrophe.


Selon la présidente Michelle Bachelet, les autorités contrôlent désormais la situation cette agglomération qui avait la veille, par endroits, des airs de champ de bataille en raison des pillages et des vols qui y ont eu lieu.

Postés devant des bâtisses ou des magasins sévèrement endommagés, armés de bâtons pour les uns, de fusils de chasse pour d'autres, des habitants de la ville ont veillé toute la nuit pour protéger le peu de biens qu'il leur reste, se plaignant de la lenteur de l'arrivée des aides d'urgence.


A Constitucion, des dizaines de corps étaient alignés sur le sol d'un gymnase transformé en morgue improvisée. Les autorités estiment entre 100 et 500 le nombre de personnes toujours portées disparues.

"Personne ne nous a prévenus. Nous avons juste entendu l'océan et nous avons couru dans les collines", a raconté Raquel Pena, 58 ans. "Il n'y a eu aucune recommandation de la police ou de l'armée. Ils ont sauté dans leurs camions et sont partis."

TENSION

La distribution de couvertures, de nourriture et de médicaments se poursuit, à destination des quelque deux millions de personnes touchées par le séisme, selon des estimations.

De nombreux habitants se plaignent toutefois de l'envolée des prix de certaines denrées de base comme le lait ou le pain.


"Nous allons apporter de l'aide partout où les gens en ont besoin", a dit Michelle Bachelet, avant de s'entretenir avec la secrétaire d'Etat américaine, Hillary Clinton, arrivée à Santiago pour une visite éclair avec dans ses bagages 20 téléphones satellitaires.

Bachelet qui n'avait jusque-là pas fait appel aux autres pays, a déclaré que le Chili allait maintenant demander de l'aide concernant les usines de dessalement


La majeure partie de la ville de Concepcion était toujours privée d'eau et d'électricité mardi.

Le coût des dégâts pourrait atteindre 15 milliards de dollars, selon Air Worldwide, une société d'évaluation des risques. Le séisme a détruit ou endommagé 1,5 million de maisons, des routes et des ponts routiers, portant un rude coup aux infrastructures du pays.


Cette situation chaotique constituera un premier défi à relever pour le président élu Sebastian Pinera, qui doit prendre ses fonctions dans deux semaines.

Pendant la campagne, il s'est engagé à relancer l'économie, tablant sur une croissance de 6% par an, et à créer un million d'emplois. Mardi, il a assuré que ces objectifs restaient d'actualité.

"Ces chiffres sont maintenus", a-t-il dit, ajoutant que la phase de reconstruction allait accélérer la croissance et doper la création d'emplois.


Le gouvernement prévoit une croissance économique comprise entre 4,5 à 5,5% cette année.

Parce que le Chili est le premier producteur mondial de cuivre, les cours mondiaux du métal rouge ont progressé de plus de 5% pour atteindre leur plus haut niveau depuis cinq semaines, en raison d'inquiétudes concernant d'éventuelles interruptions de la production. Mais ils sont en partie retombés mardi.


Reuters

Commentaires