Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
AFAENAC Association des Familles Adoptives d'Enfants Nés Au Chili

Chili: le rapport parlementaire sur la mine des "33" accuse les patrons (Source : RTBF)

Blog de l'AFAENAC

Un rapport parlementaire sur l'accident de la mine chilienne de San José, où 33 mineurs restèrent bloqués 69 jours en 2010, souligne la responsabilité principale des patrons de la mine, mais aussi de l'administration des Mines, selon le ministre chilien des Mines. Le rapport de la commission d'enquête parlementaire établit "une claire responsabilité des employeurs et administrateurs de de la mine, qui doivent assurer un travail digne et sûr" aux employés, a déclaré Laurence Golborne à l'issue d'un débat en commission sur le rapport, qui n'a pas encore été publié. Selon le député Alejandro Garcia-Huidobro, qui a remis le rapport au ministre, la commission estime que "la responsabilité première repose sur les administrateurs de la mine San José, MM. (Alejandro) Bohn et (Marcel) Kemeny".

 

Mais le document souligne aussi la responsabilité du Service national de géologie et des mines (Sernageomin), l'organe public régulateur du secteur minier, pour manque de contrôle et de sanction, et qui "doit être reformé et renforcé", a ajouté Laurence Golborne, cité par plusieurs médias chiliens. Golborne a souligné qu'"un renforcement budgétaire est déjà engagé", qui doit doubler du budget de la Sernageomin, et tripler le nombre de contrôleurs.

 

Le rapport parlementaire sur San José est l'une des procédures engagées après l'accident, en parallèle à une plainte en justice et une demande d'indemnités de plusieurs millions de dollars par les familles de mineurs à la direction de la mine et la Sernageomin. Les 33 mineurs de San Jose avaient passé 69 jours prisonniers à 600 m sous terre.

Commentaires