Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
AFAENAC Association des Familles Adoptives d'Enfants Nés Au Chili

Chili : les incendies détruisent 23.000 hectares et font un mort (maxisciences.com)

Blog de l'AFAENAC

D’importants incendies sévissent au Chili en ce début 2012. Des maisons ont brûlé, une personne est morte et 23.000 hectares de forêt ont déjà été ravagés par les flammes.

Depuis le début de l’année, 48 feux de forêts se sont déclarés au Chili, parmi lesquels 13 ont été éteints, 20 sont contrôlés et 15 demeurent actifs. C’est ce qu’a indiqué le président Sebastian Piñera lundi, en communiquant le bulletin du Bureau national des urgences (Onemi). La vague d’incendie est aggravée par un début d'été sec et chaud. Le feu le plus important, dans un parc de Patagonie, était en passe d'être contrôlé lundi.

Au total, ces incendies ont détruit 23.000 hectares de forêt, ont brûlé plusieurs maisons et ont fait un mort (un homme âgé de 75 ans qui a refusé d’évacuer sa maison). Cet homme a été victime de l'incendie qui reste le plus préoccupant, près de Quillon et Florida, dans la région très boisée de Biobio, à 500 kilomètres au sud de la capitale Santiago. Cet incendie a déjà détruit 10.000 hectares environ, une centaine de maisons et une usine de cellulose. Plus de 500 pompiers et agents forestiers combattent toujours les flammes. A l’Onegi, on n’écarte pas la piste criminelle en raison de la virulence des incendies.

Toutefois, les autorités chiliennes étaient plus optimistes concernant l'incendie le plus spectaculaire qui, au sixième jour de lutte, mobilisait 700 hommes dans un parc naturel de Patagonie à l'aura internationale, le parc Torres del Paine. Ce parc est un sanctuaire de glaciers, de lacs et de forêts situé à 3.000 km au sud de Santiago et couvre 230.000 hectares. Jusqu'à aujourd'hui, environ 6 % de sa surface ont été rongés par les flammes.

Un incendie qui a suscité une forte émotion

Bien que 4 des 6 foyers d'incendie du parc "sont sous contrôle et ne progressent plus", comme l’a indiqué le président, 12.800 hectares de forêts, d'arbustes et de lande ont déjà été détruits. Le chef de l'Etat a laissé entendre que la moitié environ du parc naturel, qui reçoit plus de 100.000 visiteurs par an, pourrait être réouverte au public, "on espère mercredi". Néanmoins, selon des experts, la flore tardera à récupérer, comme certains arbustes de 80 ans qui ont été consumés. L'incendie du parc, un site emblématique, a suscité une forte émotion au Chili et M. Piñera a promis de revoir les lois sur la lutte contre les incendies jugeant que les textes qui datent de 1930 sont aujourd’hui insuffisants.

Commentaires