Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
AFAENAC Association des Familles Adoptives d'Enfants Nés Au Chili

Chili : les proprietaires de la mine seront poursuivis (AFP)

Blog de l'AFAENAC

Les propriétaires de la mine où sont coincés 33 mineurs depuis plusieurs jours seront poursuivis par les familles des victimes.

 

Le groupe San Esteban, les propriétaires de la mine de cuivre et d'or de San Jose où sont coincés 33 mineurs depuis le 5 août seront officiellement poursuivis par au moins l'une des familles des mineurs. La plainte a été formulée par Carolina Narvaez, l'épouse du mineur Raul Bustos, et déposée auprès des propriétaires et du Service National de Géologie des Mines, selon l'avocat de la famille.

La plainte dénonce un manquement aux devoirs puisque la mine a rouvert suite à une autorisation irrégulière en 2008. Un accident avait eu lieu en 2007 et avait causé mort d'homme, entraînant la fermeture de la mine.

Les propriétaires de la mine, qui devaient percevoir 1,8 million de dollars pour la vente de cuivre à l'État chilien, se sont fait saisir ce montant par la justice chilienne qui le conservera dans l'optique d'éventuelles indemnisations auprès des mineurs et de leurs familles, selon un des avocats du collectif représentant les famille des mineurs.

Le moral et les responsabilités


Si les secours risquent de ne parvenir aux mineurs que dans plusieurs mois, ces derniers tentent de s'organiser dans la micro-société où ils se retrouvent désormais. Selon les messages parvenus à la surface, certaines personnes assument maintenant différents rôles selon leurs capacités.

C'est ainsi qu'un mineur habituellement chef d'équipe, a repris sa place de leader tandis qu'un second ayant des connaissances médicales, prodigue des soins physiques et psychologiques au groupe. À l'opposé, le doyen du groupe s'est imposé comme chef spirituel, lui qui présente plus de 50 ans d'expérience dans le domaine minier, et un fan d'Elvis Presley tenterait d'organiser une petite chorale pour maintenir un certain niveau de moral au sein du groupe.

Selon le gouvernement et les autorités du Chili, les tentatives pour secourir les mineurs se poursuivront encore pendant des mois et l'espoir qu'ils sortent de la mine pour célébrer la fête nationale prévue le 18 septembre est désormais anéanti.


Source : Agence France-Presse

Commentaires