Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
AFAENAC Association des Familles Adoptives d'Enfants Nés Au Chili

CINEMA - Grande délégation chilienne à Cannes (http://www.lepetitjournal.com)

Blog de l'AFAENAC

cannes.jpg

La 65e édition du festival de Cannes qui commencera demain,  accueillera une délégation chilienne de plus de 30 réalisateurs et producteurs. Le Cinéma Chilien y sera représenté par trois films : No de Pablo Larraín, La noche de enfrente de Raúl Ruiz, et Tresde Pablo Stoll

Mercredi 9 mai, l’association CinemaChile et l’ambassade de France ont convié la délégation chilienne, qui s’apprête à partir au Festival de Cannes, à un cocktail festif à la résidence de l’ambassade. L’ambassadeur de France au Chili, M. Marc Giacomini, a ainsi encouragé et soutenu ces réalisateurs et producteurs, insistant sur l’importance que l’ambassade donnait à la divulgation des arts audiovisuels et de la culture chilienne.

Trois films participeront à la sélection de la Quinzaine des réalisateurs de Cannes.No de Pablo Larraín, film historique sur le référendum de 1988 au Chili qui devait décider de la prorogation ou non du mandat d'Augusto Pinochet. La noche de enfrente, film posthume de Raúl Ruiz avec John Malkovich, Catherine Deneuve et Isabelle Huppert. Cet autre film historique revient sur la campagne de Napoléon au Portugal en 1810 et sur le gigantesque exode que cette guerre a provoqué. Et enfin, un film de Pablo Stoll, Tres, une coproduction argentine, uruguayenne, allemande et chilienne qui traite d’un homme décidé à retrouver son rôle de père et d’époux au sein de la famille qu’il a abandonné 10 ans plus tôt.

Le film Alguien ha visto a Lupita ? actuellement sur les écrans chiliens*, de Gonzalo Justiniano sera montré au marché du film, le 21 mai, car n'oublions pas que Cannes et aussi un haut lieu de la vente des films à l'étranger. Enfin, deux court-métrages chiliens seront également en compétition pour la catégorie des films courts, Mi odio y amor por ti es infinito de Andrés Cabrera y Quiebre espontáneo en la simetría de Catalina Rojas.

 

Flore-Anne d’Arcimoles (www.lepetitjournal.com Santiago ) Mardi 15 Mai

*ne manquez pas ce film plein de grâce,  qui met en scène une jeune fille (l'actrice et chanteuse mexicaine Dulce Maria), prétendument simplette, aux prises avec toutes les folies (réelles, elles) du monde qui l'entoure, dans une sorte de "road movie" latino, désopilant et grave à la fois .

Commentaires