Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
AFAENAC Association des Familles Adoptives d'Enfants Nés Au Chili

Communiqué du Collectif de Soutien au Peuple Mapuche (France)*

Blog de l'AFAENAC

PARIS, le 4 octobre 2010



Nous sommes solidaires des 14 Prisonniers Politiques Mapuche qui poursuivent leur grève de la faim jusqu’à satisfaction de TOUTES leurs revendications.


 - 14 prisonniers politiques Mapuche ont confirmé hier dans un Communiqué Public leur décision de poursuivre la grève de la faim qu'ils maintiennent depuis 85 jours. 3 d'entre eux sont incarcérés à la prison d'Angol, 7 autres se trouvent à l'hôpital de Victoria, 3 sont incarcérés à Temuco et le jeune Luis Marileo Cariqueo, en grève de la faim depuis 31 jours au Centre de réclusion pour mineurs de Chol Chol, a décidé lui aussi de continuer et dénonce dans une déclaration les conditions de détention des enfants prisonniers politiques Mapuche.


 - Les prisonniers grévistes considèrent totalement insuffisant l'accord avec le gouvernement que 23 de leurs camarades ont signé. Ils respectent leur décision mais déclarent qu'ils iront quant à eux jusqu'aux ultimes conséquences pour obtenir satisfaction aux revendications qui ont été à la base de leur grève de la faim, initiée le 12 juillet dernier.


- Ils déclarent que l'engagement du gouvernement à retirer les plaintes pour terrorisme n'empêchera pas les tribunaux d'appliquer la loi antiterroriste héritée de Pinochet, ni l'utilisation de témoins masqués. Ces pratiques inacceptables sont contraires au Droit International et aux accords que le Chili a signés.


- Les Comuneros d'Angol déclarent : "Indépendamment  de notre exigence d'un procès juste où notre innocence sera prouvée, le fond de cette grève de la faim touche à ce que nous espérons pour le futur de notre Peuple Nation Mapuche". En effet, la déclaration d'intention du gouvernement de "réformer" la loi anti-terroriste d'après la Constitution, ne peut que susciter la plus profonde méfiance. Car en même temps que le gouvernement s'efforce de montrer sa "volonté de dialoguer", la violence institutionnelle contre les communautés Mapuche augmente. Différents témoignages récents font état de chantage et de tortures psychologiques exercées, lors de sa visite du 3 octobre, par le ministre de la Santé à l’encontre des grévistes hospitalisés, ainsi que d’une répression systématique des manifestations de solidarité aux prisonniers politiques Mapuche en lutte.


RENFORÇONS NOTRE MOBILISATION !
MANIFESTONS NOTRE SOLIDARITE AUX 14 PRISONNIERS POLITIQUES MAPUCHE QUI  POURSUIVENT LEUR GRÈVE DE LA FAIM !
MERCREDI 6 OCTOBRE, à 18h30, devant l’Ambassade du Chili     Place Salvador Allende – Paris (M° Latour Maubourg)


COLLECTIF de SOUTIEN AU PEUPLE MAPUCHE- France

 

Le Collectif regroupe la Fondation France-Libertés, l’AFAENAC (Association des Familles Adoptives d’Enfants Nés au Chili), le MRAP (Mouvement Contre le Racisme et Pour l’Amitié entre les Peuples), le Collectif pour les Droits de l’Homme au Chili, le Comité de Solidarité avec les Indiens des Amériques (CSIA Nitassinan), le Comité Éthique Contre la Torture-France, l’Association France Amérique Latine, l’Association des Ex-réfugiés politiques de Fontenay-sous-Bois, l’Association Pueblo, l’Association RELMU Paris, l’Association Terre et Liberté pour Arauco, l’Association Nuevo Concepto Latino, l’Association La Bizikleta, l’Association des ex-prisonniers politiques chiliens – France, le Comité Pérou.

 

Rejoignez le Piquet présent chaque jour devant l’Ambassade du Chili, de 11h à 19h, en solidarité avec les grévistes de la faim-CECT France.

 

Contact tel. 01 49 12 90 09 – adresse e-mail : libertadarauco@gmail.com

Commentaires