Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
AFAENAC Association des Familles Adoptives d'Enfants Nés Au Chili

Le Chili adopte une législation nationale sur les réfugiés

Blog de l'AFAENAC

UNHCR Haut Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés - 15/03/2010 17:15:58

Le Sénat chilien a adopté une loi sur les réfugiés renforçant la réputation de l'Amérique du Sud comme étant un havre de paix pour des personnes forcées de fuir leur pays d'origine à cause de la violence ou de la persécution.

La loi sur la protection des réfugiés, adoptée mardi par le Sénat, établit un cadre légal sur la protection des réfugiés au Chili et intègre les obligations de ce pays en vertu de la Convention de 1951 relative au statut des réfugiés et de son Protocole de 1967. Le Parlement avait précédemment approuvé cette loi.

Cette législation inclut entre autres des définitions universelles et régionales de qui est un réfugié, elle définit des guaranties et des obligations pour les réfugiés. Elle régularise par ailleurs des procédures et des directives pour la détermination du statut de réfugié. Elle doit être signée par le Président avant son entrée en vigueur.

« Cette législation démontre que les problèmes de réfugiés sont de l'intérêt de tous les horizons politiques », a indiqué Fabio Varoli, attaché de liaison du HCR au Chili. « Nous apprécions que le débat et l'approbation du projet de loi aient été aussi rapides. »

La loi sur les réfugiés a été proposée en avril 2009 par la Présidente chilienne Michelle Bachelet. Elle avait souligné que les gouvernements démocratiques de son pays avaient assuré la protection à des milliers de réfugiés, ajoutant que « lorsque l'état de droit avait été ignoré, des millers de Chiliens avaient alors bénéficié d'une protection [dans des pays étrangers]. » Le Chili accueille près de 2 000 réfugiés et demandeurs d'asile originaires de plus de 30 pays.

L'adoption de la loi s'effectue alors que la Présidente Michelle Bachelet quitte le pouvoir avec une popularité record pour être remplacée par Sebastian Pinera et à un moment où l'attention de la nation reste concentrée sur la réponse à un puissant séisme le 27 février ayant causé la mort de plusieurs centaines de personnes.

L'adoption de la loi sur les réfugiés au Chili ajoute à la réputation renouvelée de l'Amérique du Sud en tant que havre de paix pour des personnes forcées de fuir leur pays d'origine. Bien que la Colombie continue à être confrontée à des problèmes de déplacement interne, de nombreux pays accueillent des réfugiés du monde entier.

En 1999, le Chili est devenu le premier pays sud-américain à lancer un programme de réinstallation en coopération avec le HCR. Le Brésil, l'Argentine et l'Uruguay ont depuis initié des activités similaires ainsi que le Paraguay, bientôt.     

Cette sollicitude pour les personnes déplacées de force fait partie intégrante du Plan d'action de Mexico, qui a été adopté par 20 pays en 2004 pour protéger les réfugiés en Amérique latine et pour leur trouver des solutions durables. Le plan appelait entre autres au renforcement des lois pour la protection des réfugiés.

Presque tous les pays de la région ont des structures, des législations et des procédures nationales pour la détermination du statut de réfugié. La plupart de ces pays ont signé la Convention de 1951 relative au statut des réfugiés et son Protocole de 1967.

Commentaires