Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
AFAENAC Association des Familles Adoptives d'Enfants Nés Au Chili

Le père de Steve Jobs n'a jamais vu son fils (lematin.ch)

Blog de l'AFAENAC

Le géniteur du fondateur d’Apple, qui a été adopté, n’a eu que des contacts par e-mail avec son garçon.


Steve Jobs, le légendaire cofondateur d’Apple, n’a jamais rencontré son père biologique. Abdulfattah Jandali, directeur du Casino Boomtown, qui emploie 450 salariés, l’a affirmé sans ambages aux journalistes du Wall Street Journal qui sont venus l’interroger lundi à Reno, dans le Nevada. «Je lui ai envoyé quelques e-mails et il m’a répondu à deux reprises. La dernière fois, quand je lui ai écrit à quel point j’étais désolé pour son état de santé (ndlr: il souffrait d’un cancer), il m’a répondu: «Merci.»

Une mère d’origine suisse
«J’ignore ce qui m’a poussé à lui envoyer ce message», a raconté cet homme de 80 ans qui n’a appris qu’en 2005 que Steve Jobs était son fils. Le vieil homme avait certes avoué au Daily Mail avoir «mauvaise conscience» de l’avoir abandonné, mais il redoutait que son fils pense qu’il cherche à nouer des relations uniquement en raison de son immense fortune. Selon ses déclarations, son amie, Joanne Carol Schieble – d’origine suisse selon certains médias –, avait pris seule la décision de faire adopter leur enfant en 1955. Les parents de Joanne Carol, de fervents catholiques conservateurs, ont interdit à leur fille d’épouser un Syrien musulman. «Steve est mon fils biologique, mais je ne l’ai pas élevé, il a une famille. Il a ainsi eu sa vie et moi la mienne», a expliqué M. Jandali. «Si j’avais eu l’occasion de lui parler, je n’aurais d’ailleurs pas su quoi lui dire», a-t-il ajouté. Abdulfattah et Joanne Carol avaient pu se marier plus tard, quand les parents de la jeune femme sont décédés. Mais c’était trop tard pour Steve, qui était déjà adopté. De plus, des difficultés financières ont ensuite contraint la famille Jandali à partir en Syrie, où Abdulfattah a pris la tête d’une raffinerie de pétrole à Homs, sa ville d’origine, selon L’Orient-Le Jour, le grand quotidien de Beyrouth, la ville où il a fait l’essentiel de ses études.

Une sœur écrivaine
De retour aux Etats-Unis, le couple a d’ailleurs eu un second enfant, Mona, qui est devenue une écrivaine réputée sous le nom de famille de Simpson. Elle a deux enfants et est mariée à Richard Appel (producteur de séries télévisées, dont «Les Simpson»). C’est son roman «Le père perdu» qui l’a rendue célèbre. Elle y relate la disparition de sa vie d’Abdulfattah, qui a divorcé de Joanne Carol peu après sa naissance. Son frère Steve Jobs, qui a reconnu avoir eu des contacts avec sa mère et sa sœur biologique, n’a pour sa part jamais mentionné à personne ne serait-ce que le nom de son géniteur. Ce qui n’empêche pas M.Jandali d’«aimer» et d’être «très fier» de son fils biologique.

Commentaires