Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
AFAENAC Association des Familles Adoptives d'Enfants Nés Au Chili

Silence on tourne…au Chili ( http://www.lepetitjournal.com)

Blog de l'AFAENAC
« Quantum of solace » dont certains scènes ont été tournés dans le désert d’Atacama n’est sans doute pas pour rien dans le fait que de plus en plus de publicités ou séries se tournent  au Chili. L’organisme public de promotion du Chili, "Prochile "  qui a un département spécialisé depuis 4 ans, en a fait sa meilleure pub


Patricio Parraguez  sur le tournage de Quantum of solace avec Mathieu Amalric au centre (pour ce dernier, 2 jours de tournage, 8 jours de vacances en famille)

L’année dernière, le très beau film  d’Alicia Scherson “Turistas” a donné à tous ceux qui l’ont vu, l’envie de connaître le parc naturel des "Sietes tazas" où la quasi totalité de l’action avait lieu. C’est à plus large échelle, le défi quotidien de Patricio Parraguez de "Prochile". Son rôle à lui, au sein de cet organisme public chargé de "vendre" les produits et les charmes chiliens à l’étranger, avec ses 44 bureaux dans le monde, est d’attirer des tournages au Chili : publicités documentaires, émissions télé, séries et longs métrages. Même si ce n’est pas tous les jours qu’un film à 320 millions de dollars de budget, comme ce fût le cas en 2007 pour "Quantum of solace" jette son dévolu sur la généreuse nature chilienne, il constate qu’en quatre ans d’existence de son département, les productions se multiplient. Si en ce moment même, les rues de Valparaiso sont livrées à un spot Renault destiné à présenter son dernier modèle au prochain salon de l’auto,  début février l’émission Thalassa explorera la Patagonie et à fait appel à ses services pour la location d’un hélicoptère. En tant qu’organisme public,"Prochile",  met à la disposition des producteurs son réseau régional pour dégoter les autorisations de tournage et les boîtes de production qui repèrent les lieux, font des castings, gèrent la technique…L’enjeu est double : apporter des devises au Chili tout en montrant le pays, quand il est reconnaissable.

Les paysages, le soleil, les coûts et... la fiabilité
C’est lorsqu’il était responsable du bureau "Prochile" de Los Angeles, capitale du cinéma, que Patricio Parraguez a réalisé, le potentiel du Chili en ce domaine et la demande mondiale, coordonnée par l’AFCI (Association of Film Commissioners International) qui regroupe les interlocuteurs de chaque pays.

Rentré au Chili, il a crée ce département et depuis, court les foires et festivals mondiaux pour que les décideurs pensent "Chili", cherchant un désert, même bolivien dans le cas du ‘James Bond’ ou des lacs suisses. Car c’est la grande force du Chili, offrir une variété de paysages sans sortir des frontières. Le  réseau français d’agences immobilière Laforêt y a même trouvé de quoi faire rêver des clients sur Paris ou la Provence, avec une palette de maisons …de Santiago pour son dernier spot publicitaire. Le tout tourné sous le soleil éclatant de janvier. Car comme pour les fruits, la contre saison joue en faveur du Chili. Dans la pub, il faut aller vite, plutôt qu’attendre les hypothétiques beaux jours en Europe, on préfère le soleil de l’été austral. Surtout lorsque l’on vend des glaces comme "La laitière", tournée ici en 2008 ;  avec une équipe technique presque entièrement chilienne, donc moins chère.  Le Chili se retrouve ainsi en matière de tournage, en concurrence avec l’Afrique du sud ou la Nouvelle Zélande . Mais Yannick Noah, personnalité préférée des Français en 2008 puis 2009, aurait-il tourné un si beau clip de sa chanson "Donne moi une vie" (voir le clip) s'il ne s'était pas rendu dans le désert d'Atacama ?

Sophie Rouchon (www.lepetitjournal.com Santiago) Lundi 25 janvier2010

Commentaires