Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
AFAENAC Association des Familles Adoptives d'Enfants Nés Au Chili

PORTRAIT- Un Mapuche à Paris (http://www.lepetitjournal.com)

Blog de l'AFAENAC

Patricio Rivera Millapan, Mapuche exilé en France après le 11 septembre 1973, est revenu au Chili ce mois-ci pour filmer un documentaire sur la cause mapuche, et préparer la venue de sa troupe de théâtre parisienne pour les célébrations du Bicentenaire


 
Patricio Rivera Millapan, Mapuche originaire de Puerto Saavedra, dans l’Araucanía, est arrivé il y a un mois au Chili, pour filmer avec son équipe un reportage sur la lutte mapuche. « Depuis Paris, où j’habite depuis près de 30 ans, je me préoccupe beaucoup de la cause mapuche, et il est temps de s’y intéresser de plus près », dit-il. Effectivement, juste après la fin de ses études d’ingénieur des mines, Patricio est emprisonné puis exilé trois ans plus tard. Après des études de géologie à Bucarest, il arrive en France en 1980 pour le congrès du parti socialiste chilien, et décide de s’y installer.

Directeur d’une troupe de théâtre dans le 11ème arrondissement de Paris, rue Saint Maur, depuis bientôt 25 ans, il a écrit plus de 50 pièces de théâtre, et 25 nouvelles. « Mes pièces traitent de la prison, des disparus, de la liberté, les premières par des mimes, puis par des dialogues en français» explique-t-il.  « La compagnie s’appelle « Pueblos » pour illustrer, avec ses 20 acteurs de 15 nationalités différentes, la notion de peuple universel», dit-il. Portugais, Marocains, Mexicains, ou encore Cubains, représentent l’unité au-delà des frontières. La troupe a déjà fait beaucoup de tournées à l’étranger, et espère revenir au Chili en août, à l’occasion des célébrations du Bicentenaire. « Nous ne sommes pas venus depuis 1994, ça fait bien trop longtemps », dit Patricio en riant.

 

La lutte mapuche
En parallèle à son activité strictement culturelle, la compagnie de théâtre de Patricio est engagée dans l’humanitaire. Elle a rejoint en 1990 des groupes de musique et de danse traditionnelles mapuche de Paris pour créer l’association culturelle franco-chilienne « Pueblo Mapuche ». Grâce aux efforts conjoints, l’association a financé en 1990 la construction d’une école mapuche, dans la région de Temuco, où tous les élèves reçoivent l’enseignement du Mapudungu, et a participé à deux autres projets socio-éducatifs.

Mathilde Nicolaï (www.lepetitjournal.com Santiago) lundi 11 janvier

 

Commentaires