Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
AFAENAC Association des Familles Adoptives d'Enfants Nés Au Chili

Pour le droit du Peuple Mapuche à la vie et à la justice

Blog de l'AFAENAC

 RÉBELLION

 

Nous, signataires de cette lettre, tenons à exprimer devant la communauté chilienne et internationale notre inquiétude au sujet de la grève de la faim que mène, depuis 77 jours déjà,  un groupe de 35 Mapuche détenus dans différentes prisons, au sud du pays, pour réclamer une justice juste.
L’application de la Loi Antiterroriste aux activistes  indigènes et, en de nombreuses occasions, leur double jugement pour un même délit par la justice militaire, viole le concept le plus élémentaire de justice. 

La loi antiterroriste, initialement promulguée par la dictature militaire dans le but de poursuivre l’opposition politique, a été sévèrement  controversée par des organisations internationales des Droits de l’Homme indépendantes en ce qu’elle contrevient aux règles essentielles d’un procès juste, et son application aux Mapuche a été dénoncée par des organismes internationaux comme les Nations Unies, dans des rapports de spécialiste chargés des questions des Peuples indigènes, parce  qu’elle criminalise leurs légitimes revendications sociales de restitution des droits ancestraux. Les revendications des grévistes reçoivent l’appui de la majorité de la population du Chili, comme l’indique un sondage réalisé par un journal local diffusé la semaine passée; cependant, nous nous retrouvons face à la dangereuse indifférence des autorités chiliennes pour prendre en considération les justes exigences de ce groupe de représentants des premiers habitants du pays. Il est urgent que l’opinion internationale soit informée et fasse pression pour tenter de sauver la vie des Mapuche qui ne font qu’exercer leur droit à une justice juste.
NewYork, Boston, Santiago, Buenos Aires, 26 septembre 2010.

Signataires:
Adam Shapiro, documentaliste, Co-fondateur d’International Solidarity Movement, ISM (EEUU)
Noam Chomsky, linguiste (EEUU)
Huwaida Arraf, Free Gaza Movement (EEUU)
Norman Finkelstein, scientifique politique (EEUU)
Alejandro Navarro, sénateur (Chili)
Sergio Grez, historien (Chili)
Roberto Manríquez, journaliste (Chili)
Nelly Marzouka, psychologue (Chili)
Tilda Rabi, journaliste (Argentine)
Federation Palestine Argentine (Argentine)
Patricio Manns, chanteur, écrivain (Chili)
Alejandra Lastra, responsable culturelle, ex –fonctionnaire au Haut.Commissariat aux Nations Unies pour les Réfugiés (ACNUR) à Genève (Argentine-France)
Camilo Marks, critique littéraire, écrivain (Chili)
Armando Uribe, poète, écrivain, Prix National de Littérature (Chili)
Liliana Valenzuela, journaliste (Mexique-Chili)
Cristina Quezada, professeure,  licenciée en Histoire (Chili)
Guillermo Teillier, président du Parti Communiste du Chili, député de la République (Chili)
Lautaro Carmona, secrétaire générale du Parti Communiste, députée de la Republique (Chili)
Hugo Gutiérrez, député de la République et président de la Commission des Droits de l’Homme à la Chambre des Députés (Chili)
Oscar Aroca, secrétaire général des jeunesses communistes du Chili (Chili)
Juan Andrés Lagos, président de la corporation de l’Université des Arts et Sciences sociales, ARCIS (Chili)
Jorge Arrate, ex-ministre d’état et ex-candidat à la présidentielle (Chili)
Gonzalo Taborga, président de la Commission chilienne des Droits de l’Homme (Chili)

Responsable de la coordination: Roberto Manríquez, journaliste (Chile), robertomanriquez@hotmail.com (Traduction Dominique Grange)

Commentaires