Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
AFAENAC Association des Familles Adoptives d'Enfants Nés Au Chili

Séisme au Chili : la communauté chilienne de Lille entre émotion et action (La Voix du Nord)

Blog de l'AFAENAC
Dans la nuit de vendredi à samedi, la terre a tremblé au Chili. Vu de Lille, ce séisme semble encore plus lointain que la même catastrophe qui a ravagé Haïti il y a peu. Pourtant, le tremblement de terre a touché certains Lillois de très près.

Parmi eux, il y a Silvia Urrutia qui habite Hellemmes. Réfugiée politique chilienne, elle a quitté son pays après l'arrivée au pouvoir d'Augusto Pinochet en 1973. Toute sa famille est restée au Chili : elle avait trois soeurs et deux frères qui lui ont donné des neveux et des nièces. Hier matin, Silvia est enfin parvenueà contacter une de ces soeurs, Veronica, qui vit à Santiago, la capitale, et qui lui donne des nouvelles d'une partie de sa famille. Mais tous ne sont pas encore joignables.


Depuis le drame, elle est ainsi sans nouvelles de son frère Nano, qui avait pris la route quelques heures avant le tremblement de terre, de deux de ses belles-soeurs et de certaines de ces nièces. « On ne sait pas quoi penser, résume Silvia. On pense que certaines antennes relais ont pu être endommagées et que c'est pour ça que l'on n'arrive pas à les joindre. Il se peut aussi que leurs téléphones aient été endommagés. Mais comme le séisme a eu lieu en pleine nuit, ce qui fait le plus peur, c'est qu'ils aient pu être piégés pendant leur sommeil. » À l'ambassade du Chili à Paris, on donne quelques conseils aux Chiliens qui voudraient joindre leur famille et notamment s'ils y arrivent, de ne pas rester trop longtemps au téléphone pour libérer les lignes. Depuis le séisme, Silvia reste près de son téléphone et garde sa télé allumée sur une chaîne d'informations en continu.

Les Chiliens de Lille s'organisent

Silvia, qui est également la présidente d'une association de solidarité avec le Chili, pense à organiser une action de soutien aux sinistrés.


Mais, pour l'instant, c'est la recherche d'informations et de nouvelles qui prime. D'autres associations comme Colores Latinoamericanos ou Cordillera (Villeneuve-d'Ascq) attendent, quant à elles, que l'événement qu'ils organisent en faveur d'Haïti soit passé pour mettre en place une initiative visant à récolter de l'argent pour le Chili. Alicia Bello, Chilienne vivant à Lille, est depuis hier soir chargée par l'ambassadeur du Chili de coordonner les actions d'aides pour le Chili dans la région. Aujourd'hui, une rencontre est prévue avec Catherine Bulke, conseillère municipale déléguée à l'action culturelle, afin d'envisager les actions possibles pour soutenir son pays. •


PAULINE DROUET

Commentaires