Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
AFAENAC Association des Familles Adoptives d'Enfants Nés Au Chili

Voyages ornitho : Dans les forêts d'Araucarias du Chili (www.ornithomedia.com)

Blog de l'AFAENAC

Date de mise en ligne: 11/07/10 - En cours de soumission au Comité de Lecture

 


Situation de Temuco, la capitale de la région d'Araucanía au Chili
 http://www.ornithomedia.com/pratique/voyages/img/araucania_situ.gif

L'Araucaria du Chili (Araucaria araucania) est un grand conifère spectaculaire, très ancien, contemporain des dinosaures. C'est un véritable "fossile vivant".
Son nom provient de la région chilienne de la Araucanía, située à plus de 500 km au sud de Santiago.
Laurent Rataj y a effectué plusieurs séjours dans un but entomologique, et il nous a transmis des photos de différents habitats naturels.
Nous vous proposons une présentation de l'avifaune des forêts d'araucarias, basée sur une étude récente menée par des ornithologues chiliens, et nous avons sélectionné deux secteurs typiques à visiter.
Nous remercions Arthur Grosset (www.arthurgrosset.com) pour nous avoir aidé à illustrer cet article.


 


Dans les forêts d'Araucarias du Chili
 


L'Araucaria du Chili


 http://www.ornithomedia.com/pratique/voyages/img/araucaria_fruits.jpg
Fruits d'Araucaria du Chili, Nevados de Sollipulli (Chili)
Photo : Laurent Rataj

 

Le genre Araucaria est l'un des trois genres de la famille des Araucariacées.
Le genre doit son nom à la région d'Araucanía au Chili dont sont originaires deux espèces du genre, Araucaria angustifolia et le plus connu, l'Araucaria du Chili (Araucaria araucania).
Ce sont des arbres très anciens, contemporains des dinosaures et qualifés de "fossiles vivants".
L'Araucaria du Chili est un grand conifère proche des pins, atteignant plus de 40 m. Son port est pyramidal lors des premières années, puis il acquiert une silhouette typique, avec un long tronc dénudé et une couronne tabulaire constituée de branches couvertes de feuilles en écailles acérées.
L'Araucaria est une espèce dioïque (fleurs mâles et femelles sur des sujets séparés). Les fleurs naissent en bout de rameaux : les mâles sont des boules impressionnantes, de 10 cm, qui libèrent leur pollen en juillet. Les femelles sont des cônes dressés de 15 cm de long.


 http://www.ornithomedia.com/pratique/voyages/img/araucaria_longbec.jpg
Conure à long bec (Enicognathus leptorhynchus), île de Chiloe (Chili)
Photo : Arthur Grosset / www.arthurgrosset.com

 

La pollinisation est anémophile (le vent est le vecteur). Après la fécondation, qui a lieu en janvier, le cône est lignifié et dur, puis il s'ouvre 16 à 18 mois plus tard, disséminant les graines (entre 120 et 200 graines par cône).
La graine est communément appelée "noix" et mesure de 4 à 5 cm de long. Leur dissémination naturelle se fait principalement par gravité, et la plupart des graines tombent sous la canopée, à une distance maximale de dispersion de 11 à 15 m de l'arbre. Les oiseaux, notamment la Conure à long bec (Enicognathus leptorhynchus) et la Conure magellanique (Enicognathus ferrugineus), permettent une dissémination dans des régions plus éloignées. Certains rongeurs sont aussi impliqués. Lors des années de disette, la proportion de graines dispersées par ces oiseaux est plus faible.
L'araucaria résiste bien aux incendies, poussant dans des zones aux nombreux feux causés par l'activité volcanique.


 http://www.ornithomedia.com/pratique/voyages/img/araucaria_sullipulli2.jpg
Araucarias du Chili, Nevados de Sollipulli (Chili)
Photo : Laurent Rataj

 

C'est une espèce endémique dont l'aire de répartition est limitée aux provinces de Bio-bío et d'Araucanía au Chili et à celle de Neuquén en Argentine.
Elle pousse dans les Andes à partir de 900 m d'altitude, atteignant 1 800 mètres, dans des secteurs aux conditions climatiques contrastées (fortes précipitations hivernales neigeuses, températures estivales parfois élevées).
Il existe une petite population isolée dans la Cordillera de Nahuelbuta au Chili.
Sur le versant occidental des Andes, l'Araucaria du Chili est associé aux feuillus Nothofagus pumilio et N. antarctica à haute altitude, tandis que plus bas il forme des peuplements mixtes avec N. dombeyi. Sur le versant oriental des Andes, on trouve des forêts homogènes et des individus isolés. En Patagonie, il constitue des communautés avec Austrocedrus chilensis.
Les forêts d'araucarias couvrent près de 250 000 ha au Chili, dont 48% sont situées dans des zones protégées.


Où voir des forêts d'Araucarias du Chili .. au Chili ?

Région d'Araucanía au Chili. En vert, les forêts d'Araucarias du Chili.Les limites principales zones protégées comprenant des forêts d'Araucarias sont figurées : 1) P. N. Tolhuaca, 2) R. N. Nalcas-Malalcahuello, 3) P. N. Conguillio, 4) R.N. China Muerta, 5) et 7) R. N. Villarica, 6) P. N. Huerquehue
Carte: Ornithomedia.com
 http://www.ornithomedia.com/pratique/voyages/img/araucaria_carte.gif

 

Au Chili, la région d'Araucanía constitue vraiment le bastion de l'Araucaria du Chili. Cette région se située à plus de 600 km au sud de la capitale chilienne, Santiago.
Plusieurs parcs et réserves protègent de beaux peuplements de cette espèce :
- Parc National Nahuelbuta
- P. N. Tolhuaca
- Réserve Nationale Nalcas-Malalcahuello
- P. N. Conguillio
- R.N. China Muerta
- R. N. Villarica
- P. N. Huerquehue.

Les oiseaux des forêts d'araucarias

 http://www.ornithomedia.com/pratique/voyages/img/araucaria_llaima.jpg
Forêt mixte d'Araucarias du Chili et de nothofagus, Nevados de Sollipulli (Chili)
Photo : Laurent Rataj

 

Les études sur l'avifaune des forêts d'Araucaria araucana sont rares. On connaît mal les variations spécifiques suivant les saisons, notamment en hiver où tombent souvent de grandes quantités de neige.
Des chercheurs de l'Asociación Argentina de Ecología ont publié en 2010 dans la revue Ecología Austral une étude très intéressante à ce sujet. Entre 2008 et 2009, ils ont étudié l'avifaune des forêts de la région d'Araucanía, dans le Parque Nacional Huerquehue, le Santuario El Cañi, le Parque Nacional Villarrica et le Parque Nacional Nahuelbuta.
Le Santuario de Araucarias El Cañi est une zone protégée privée créée en 1989 sur 480 ha située à environ 30 km de Pucón (voir carte).
Par le biais de points d'écoute et d'études sonores à plusieurs moments dans l'année, ils ont contacté un total de 29 espèces, dont l'Ibis à face noire (Theristicus melanopis), l'Urubu noir (Coragyps atratus), l'Épervier du Chili (Accipiter chilensis), la Buse de Patagonie (Buteo ventralis), le Pigeon du Chili (Patagioenas araucana), la Conure magellanique (Enicognathus ferrugineus), la Chouette masquée (Strix rufipes), le Colibri du Chili (Sephanoides sephanoides), le Pic bûcheron (Veniliornis lignarius), le Pic de Magellan (Campephilus magellanicus), le Pic du Chili (Colaptes pitius), le Synallaxe rayadito (Aphrastura spinicauda), le Synallaxe de Des Murs (Sylviorthorhynchus desmursii), le Picotelle à gorge blanche (Pygarrhichas albogularis), le Tourco huet-huet (Pteroptochos tarnii), le Tourco rougegorge (Scelorchilus rubecula), le Mérulaxe des Andes (Scytalopus magellanicus), l'Élénie à cimier blanc (Elaenia albiceps), le Pitajo de Patagonie (Colorhamphus parvirostris), l'Hirondelle du Chili (Tachycineta meyeni), le Troglodyte austral (Troglodytes aedon musculus), le Merle austral (Turdus falcklandii), le Bruant de Magellan (Phrygilus patagonicus) et le Chardonneret à menton noir (Carduelis barbata).
Au cours de l'été 2009, les espèces les plus communes recensées par les chercheurs étaient le Chardonneret à menton noir, l'Élénie à cimier blanc, le Synallaxe rayadito et le Colibri du Chili.

Une diversité dépendant de la hauteur de neige et de l'ancienneté

 http://www.ornithomedia.com/pratique/voyages/img/araucaria_pic.jpg
Pic de Magellan (Campephilus magellanicus) mâle
Photo : Manuel RRojas / Aves de Chili

 

Ils ont constaté des changements saisonniers importants dans la composition de l'avifaune liés surtout aux disponibilités alimentaires.
La hauteur de neige a un effet négatif sur la diversité spécifique, les oiseaux de sous-bois comme le Tourco rougegorge ou le Mérulaxe des Andes étant absents lorsque elle est supérieure à 1 m.
La diversité est aussi plus importante quand la forêt est ancienne (forte proportion de grands arbres, arbres morts, canopée continue). La Chouette masquée dépend ainsi des forêts mâtures au sous-bois dense. Le Pic bûcheron, le Pic de Magellan et le Pic du Chili nichent et se nourrissent dans les grands arbres, le Pic de Magellan ayant besoin de troncs au diamètre supérieur à 40 cm.
L'Hirondelle du Chili, le Picotelle à gorge blanche et la Conure à long bec recherchent les cavités dans les grands arbres. La Buse de Patagonie et l'Ibis à face noire nichent enfin dans les cimes des vieux arbres.

Un spot typique : le parc national de Nahuelbuta

 http://www.ornithomedia.com/pratique/voyages/img/araucaria_scyl.jpg
Tourco rougegorge (Scelorchilus rubecula), P. N. Puyehue
Photo : Arthur Grosset / www.arthurgrosset.com

 

Le parc national de Nahuelbuta (voir carte), à 35 km d'Angol, est un bon spot pour découvrir l'avifaune typique des forêts d'arucarias.
Plusieurs sentiers pédestres le sillonnent, mais un 4x4 est recommandé pour atteindre certaines zones.
Près du camping Pehuenco, la Conure à long bec est commune. La Piedra El Águila est un site pittoresque d'où l'on a une vue magnifique sur les Andes et le Pacifique. Le Tourco rougegorge est fréquemment entendu le long du sentier, mais il est très terrestre et reste dans le sous-bois.
Le Cerro Pichinahuel est une zone de forêts mixtes associant araucarias et hêtres, mais aussi fourrés de bambous. On peut y observer la Conure à long bec, le Pic de Magellan, le Mérulaxe à flancs ocre, le Mérulaxe des Andes, le Synallaxe de Des Murs, le Tourco huet-huet ou la Chouette masquée.

La Reserva Nacional Malalcahuello-Nalcas

Située au nord-ouest de Temuco, entre Curacautín et Lonquimay, la Reserva Nacional Malalcahuello-Nalcas a été créée en 1931 et couvre 13 730 hectares. On y trouve de belles forêts d'araucarias et de nothofagus et leur cortège d'oiseaux associés plus ou moins étroitement comme la Conure magellanique, le Pic de Magellan, le Mérulaxe à flancs ocre, le Pic du Chili et le Pic bûcheron.

A visiter

- Le site web Aves de Chili : www.avesdechile.cl
- Le site web d'Arthur Grosset : www.arthurgrosset.com

Sources

- JOSÉ TOMÁS IBARRA, TOMÁS ALTAMIRANO, NICOLÁS GÁLVEZ, ISABEL ROJAS, JERRY LAKER et CRISTIÁN BONACIC(2010). Avifauna de los bosques templados de Araucaria araucana del sur de Chile. Asociación Argentina de Ecología. Ecología Austral 20:33-45. http://www.ecologiaaustral.com.ar/files/20-1-5.pdf
- Chilebosque. Araucaria araucana. http://www.chilebosque.cl/tree/aarau.html
- John Penhallurick (2001). Chile Trip November-December, 2001. http://www.birdtours.co.uk/tripreports/chile/chile4/chile-nov2001.htm
- Dbpedia.org. Parc national Nahuelbuta. http://dbpedia.org/page/Nahuelbuta_National_Park
- Vivatravelguides.com. Reserva Nacional Malalcahuello-Nalcas. http://www.vivatravelguides.com/south-america/chile/the-lake-district/reserva-nacional-malalcahuello-nalcas/
- The Conservation Land Trust. Santuario El Cañi. http://www.theconservationlandtrust.org/esp/proyectos_elcani.htm


Réagissez à cet article sur notre forum Voyage / Observations ou par e-mail à david.bismuth@ornithomedia.com.

Vous pouvez soutenir Ornithomedia.com

Commentaires