Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
AFAENAC Association des Familles Adoptives d'Enfants Nés Au Chili

Chili. Une série de trois répliques a frappé le centre du pays, le littoral évacué (letelegramme.com)

Blog de l'AFAENAC

Un nouveau séisme a frappé le Chili jeudi matin à 11 h 40 heure locale. D'une magnitude de 7,2, il a été ressenti à Santiago et à Valparaiso. Il a été suivi de plusieurs répliques moins fortes. Une alerte au tsunami a été diffusée. Le parlement chilien basé à Valparaiso a été évacué par mesure de précaution.

 

Plusieurs villes du centre du Chili ont ressenti jeudi matin une forte secousse sismique. Le tremblement de terre a été signalé à Santiago, la capitale, mais aussi dans la ville côtière de Valparaiso.

Le séisme était d'une magnitude de 7,2 sur l'échelle de Richter, selon le Bureau national des urgences (Onemi) chilien, soit l'une des plus fortes répliques depuis le tremblement de terre du 27 février.

D'après le site internet chilien El Sur, l'épicentre était situé à Rancagua, à 124 km au sud-ouest de Santiago.La Nacion précise qu'il s'est produit à une profondeur de 10 km. Trois autres secousses moins importantes ont signalées dans les minutes qui ont suivi.

Alerte au tsunami : les habitants appelés à évacuer le littoral

Une alerte au tsunami a été diffusée pour le littoral chilien. Les personnes vivant dans la zone côtière de la région de Valparaiso à Los Lagos ont été appelées à quitter les lieux. "La secousse est suffisant pour provoquer un tsunami", indiquent les autorités chiliennes.

Selon les médias chilien, les habitants de Constitucion, pris de panique, ont commencé à évacuer la ville.

Cette réplique est intervenue alors que le nouveau président chilien Sebastian Pinera prêtait serment. Le parlement chilien réuni à Valparaiso a été évacué après l'alerte au tsunami.

Commentaires