Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
AFAENAC Association des Familles Adoptives d'Enfants Nés Au Chili

Communiqué N°8 des Prisonniers Politiques Mapuche de la Communauté Wente winkul Mapu du Lof Chekenco, en Grève de la Faim.

Blog de l'AFAENAC

LUNDI 1er Octobre 2012, 36 JOURS EN GREVE DE LA FAIM!!

A DIFFUSER!

Nous, les Prisonniers Politiques Mapuche de la communauté Wente Winkul Mapu du Lof Chekenco: Paulino Levipan Coyán, Daniel Levinao Montoya, Rodrigo Montoya Melinao, et son porte-parole Eric Montoya Montoya, souhaitons communiquer à l'opinion publique nationale et internationale, ce qui suit:

Nous saluons tous ceux qui ont soutenu, à travers différentes activités, nos droits à la vérité et à la justice. Nous savons que beaucoup de nos frères ont partagé avec nous la violence des carabiniers, la persécution et la détention. Nous les remercions de partager avec nous et avec nos familles le désir de faire reculer un état injuste qui refuse de résoudre les problèmes de fond de notre peuple et ne réduit qu'à une question d'argent notre besoin d'exister en tant que Peuple Nation libre.

Nous remercions tous ceux qui comprennent la nécessité de sortir de l'espace exigu où ont été confinées nos communautés, tous ceux qui comprennent que sans eau et avec la progression des entreprises forestières, la terre meurt jour après jour, comme nous mourons nous aussi.

Nous remercions tous ceux qui lisent l'Histoire et savent que notre Peuple a dû lutter pour maintenir sa culture, sa spiritualité, son organisation, et qui savent que la lutte recommence toujours. Nous croyons qu'il est encore temps pour nous de laver notre âme, notre esprit, de retrouver notre identité et de récupérer ce territoire, présentement aux mains des entreprises transnationales et latifundistes qui exploitent la terre en pensant uniquement à la richesse économique, sans même penser qu'un de ces jours, elle n'aura plus de forces pour nous nourrir, ni d'eau pour nous désaltérer.

Nous continuons d'être incarcérés, nous continuons de lutter malgré nos chaînes et bien que nos corps commencent à s'affaiblir, même si parfois notre esprit ne le comprend pas. Nous avons appris que cela vaut la peine de perdre la vie dans une lutte en restant debout dignement, plutôt que de nous résigner à mourir à genoux par peur de combattre pour ce que nous croyons et aimons, LA TERRE.

Car ni la prison ni la mort n'arrêteront notre lutte pour la liberté et le Territoire de notre Peuple Nation Mapuche.

 

Les Prisonniers Politiques Mapuche de Wente Winkul Mapu.

(Traduction Dominique Grange)

 

Commentaires