Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
AFAENAC Association des Familles Adoptives d'Enfants Nés Au Chili

Le Chili investit massivement dans son cuivre Le 20 juillet 2010 par Daniel Krajka

Blog de l'AFAENAC

Le pays andin devrait consolider sa place de numéro un de l’industrie cuprifère grâce à une nouvelle vague d’investissements dans son métal rouge.

Selon la commission chilienne du cuivre, Cochilco, pas moins de 41,4 milliards de dollars devraient être investis dans l’industrie cuprifère locale entre 2010 et 2020. Le géant minier appartenant à l’Etat chilien, Codelco, devrait assurer près de la moitié de ses dépenses. Avec 20,2 milliards programmés, ses investissements représenteront 48,8% du total. Les grands mineurs diversifiés seront presque à ce niveau avec 20 milliards de dollars d’investissements. Les compagnies moyennes et les juniors investiront pour leur part 1,2 milliard, 2,9% du total. Toutefois, note l’organisme, 16,8 milliards de dollars de projets ne sont que « possible ».

 

Les principaux projets répertoriés par l’organisme :

 

L’expansion de la mine Los Pelambres par Antofagasta qui devrait recevoir un investissement de 1 milliard de dollars et démarrer en 2010. Sa production sera portée de 144 000 à 175 000 tonnes. Autre projet géré par Antofagasta, les travaux d’Esperenza seront achevés en 2011 pour un coût de 2,17 milliards et une production attendue de 195 000 tonnes de cuivre. L’expansion de Los Broncos, une mine d’Anglo American, sera effective en 2012 après un investissement de 2,2 milliards et ajoutera 100 000 tonnes de concentré à sa production.

 

La mine de Caserones, devrait être opérationnelle en 2013, après un investissement de 2 milliards de Pan Pacific Copper. Utilisant l’hydrométallurgie, le complexe aura une capacité de 150 000 tonnes de cuivre et 3 000 tonnes de molybdène. Codelco investira dans plusieurs projets. Ministro Hales recevra 1,7 milliard pour extraire jusqu’à 350 000 tonnes de concentré par an après 2014. La phase 2 du développement de Nueva Andina pourrait être achevée en 2015, ajoutant une production annuelle de 320 000 tonnes de concentré pour un coût estimé de 4,8 milliards de dollars.

 

Après 2015 d’autres projets majeurs devraient entrer en activité. Quebrada Blanca Hypogeno (Teck Cominco, 3 milliards), et la phase cinq d’Escondida, la mine géante de BHP Billiton, qui bénéficiera d’un investissement de 2,5 milliards de dollars.

Commentaires